La fiche de poste de travail intérimaire : un outil de communication incontournable

Les utilisateurs trouveront ici quelques conseils pratiques pour remplir la fiche de poste de travail rapidement et efficacement; les agences de travail intérimaire, les points d'attention pour la vérification et une bonne utilisation de la fiche de poste de travail. 

Conseils pour les utilisateurs

  • Assurez-vous que la fiche de poste de travail évolue avec les tâches du travailleur intérimaire. D'autres tâches comportent souvent d'autres risques, ce qui nécessite également une fiche de poste de travail ajustée. Veillez à une bonne communication à ce sujet avec l'agence de travail intérimaire et avec le travailleur intérimaire.
  • Demandez de l'aide à votre service externe PPT pour réaliser l'analyse de risques. Cette mission fait partie de leurs tâches obligatoires.
  • Soyez proactif: demandez conseil au conseiller en prévention-médecin du travail et l'avis du Comité PPT à propos de tous les postes pour lesquels vous envisagez d'occuper un intérimaire.
  • Distinguez bien les risques pour la santé (fonction de sécurité, manutention des charges, bruit, etc.) pour lesquelles une surveillance médicale est éventuellement nécessaires, des risques généraux sources d'accidents (chutes, coupures, brûlures, etc.).
  • Indiquez uniquement les risques pour la santé pertinents, par exemple: "la manutention de charges' est-il un risque résiduel ou existe-t-il des manières de le prévenir efficacement par la mise à disposition d'aides technique à la manutention ou une formation adéquate du travailleur intérimaire?   
  • Utilisez les références correctes sur la fiche de poste de travail. Voir Code X.2 - Travail intérimaire. Les arrêtés royaux du 15/12/2010 et du 19/12/1997 n'existent plus.
  • Portez une attention particulière au numéro d'identification de la fiche de poste de travail. Remplissez toutes les parties correctement: numéro BCE de l'utilisateur, numéro interne (nom) du poste de travail ou de la fonction, date d'émission de la fiche de poste de travail, codes de risque pour la santé. Ce numéro est essentiel dans la communication entre les parties concernées: utilisateur-agence-travailleur intérimaire-médecin du travail. 
  • Indiquez également le type et les propriétés de l'équipement de protection individuelle (EPI). Cette information revêt une importance extrême si un contrat commercial prévoit que l'agence de travail intérimaire, par exemple, fournisse les chaussures de sécurité au travailleur intérimaire. L'information correcte et complète permet de vous assurer que le travailleur portera les chaussures adaptées aux risques.
  • Soyez suffisamment précis et détaillé, mais restez pertinent.
  • Soyez cohérent. Par exemple : indiquez le code du "poste de sécurité" si vous demandez la mise à disposition d'un cariste, mentionnez le besoin de formation si un étudiant jobiste est amené à travailler avec un transpalette électrique, indiquez la vaccination tétanos pour un employé de ferme avicole, etc.
Vers le haut de la page

Conseils pour les agences de travail intérimaire

  • En tant que consultant en intérim, ne complétez jamais la fiche de poste de travail vous-même.
  • Vérifiez si au moins toutes les informations légalement requises ont été notées sur la fiche de poste de travail. Le modèle PI peut servir de référence pour savoir ce qu'une fiche de poste de travail doit contenir.
  • Signalez à l'utilisateur les éventuels éléments manquants ou contradictoires sur la fiche du poste de travail. Demandez-lui de clarifier l'information ou de la compléter.
  • Vérifiez si le service externe PPT auquel l'utilisateur est affilié est bien renseigné.
  • Vérifiez si toutes les informations concernant le numéro d'identification de la fiche de poste de travail sont notées. Après tout, vous avez besoin de ce numéro pour pouvoir effectuer rapidement une recherche dans la base de données centralisée PI-M .
  • Si le travailleur intérimaire doit effectuer d'autres tâches comportant des risques différents de ceux identifiés à l'origine, la fiche de poste de travail doit être ajustée. Soyez intransigeant sur ce point avec l’utilisateur et le travailleur intérimaire.
  • Vérifiez si les dates d'avis ont été renseignées (conseiller en prévention, conseiller en prévention-médecin du travail, comité PPT). Cette indication est un signe que l'utilisateur respecte les obligations prévues par la législation sur le bien-être au travail.
  • Ne collaborez pas avec des utilisateurs qui refusent de fournir les bonnes fiches de poste de travail. 
  • Vérifiez régulièrement avec l'utilisateur si la fiche de poste de travail est encore à jour.
  • Suivez une formation sur la fiche de poste de travail. PI propose régulièrement des formations gratuites.
Vers le haut de la page